"Un bout d'ailleurs", les box dédiées aux voyages

Parcours d'Anciens

Maud Dumont (Novancia 2013) créatrice d'entreprise



"Un bout d'ailleurs", les box dédiées aux voyages

"Un bout d'ailleurs", les box dédiées aux voyages
Que faire quand on a 24 ans, un master en entrepreneuriat et une passion dévorante pour les voyages ? Tout plaquer pour créer sa boîte au Brésil ? Ou décider de lancer son entreprise en France ?
C'est la seconde option que Maud Dumont a choisi, après toutefois être partie un an au Brésil.
C'est durant ses études que Maud voient émerger une tendance, celle des box, ces coffrets beauté, mode, gastronomie vendus sous forme d'abonnement mensuel. « J'ai étudié le business model de ce genre de concept, et j'ai créé le mien, en lien avec ma passion, celle des voyages, en y ajoutant un ingrédient clé : l'humain. »

Le concept d'Un bout d'ailleurs ? Des box qui font voyager… sans bouger. Chaque box se veut le reflet original d'une destination. Pour cela, la petite entreprise s'appuie sur un réseau de globe-trotters chargés d'identifier les producteurs et artisans locaux. Sur chaque destination, le globe-trotter  rédige, selon le carnet des charges fourni par la créatrice, un carnet de voyage. « L'idée est d'offrir un regard intime et personnel sur une destination », souligne Maud. Les box proposent de 3 à 5 produits (une boisson, une produit culinaire, une réalisation artisanale). : « Le fil rouge, c'est que ces produits, même s'ils n'ont pas le label équitable, sont des produits 100% locaux, réalisés par des artisans, et des créateurs sur place. » Cette sélection est faite par Maud suite au repérage du globe-trotter référent.

Retrouvez l'article des Echos en cliquant ici.

Box Un bout d'ailleurs
Crédits photo : Box Un bout d'ailleurs

Ainsi, la 1ère box, vendue en décembre 2013, est une invitation à découvrir Brooklyn (Etats-Unis). Elle comprenait de la bière aux graines de citrouille, un bracelet fabriqué à l'aide de disques vinyles recyclés, un condiment pour hot-dog et du beurre de cacahuètes aromatisé. Sans oublier le carnet de voyage pour découvrir le quartier.

Rejoignez-nous
Facebook
LinkedIn